Dépose-repose des extensions de cils

Une nouvelle façon de travailler ?

Nombre de techniciennes reçoivent chaque jour en remplissage des clientes n’ayant quasiment plus d’extensions ou avec des éventails fermés par des dépôts. En bonne professionnelle nous tentons de rattraper la situation en nettoyant et en déposant les éventails fermés. Tout cela au tarif d’un remplissage et avec le risque d’accorder plus de temps que prévu et de voir arriver la cliente suivante. Même avec un entretien minutieux, effectuer un remplissage sur une pose ayant déjà trois voir quatre semaines est un vrai challenge. 

Anatomie et santé du cil :

La mission principale du cil est de protéger notre œil des agressions extérieures (poussières, transpiration…). Ils poussent de 0,02mm par jour environ et son cycle de vie varie de 45 à 90 jours. 

Après une pose d’extensions, celles-ci prennent le relais sur le cil naturel. Cependant, et ceux quelque soit la matière de l’extension, cette dernière aura tendance à conserver d’avantage les impuretés et ne pourra s’en défaire sans un nettoyage. 

Il n’est nullement question de mettre en cause l’hygiène de nos clientes. Même avec un shampoing quotidien et minutieux des éventails vont se fermer et une légère accumulation d’impuretés va se former. 

Un éventail refermé ou sale exerce plus de pression sur la base du cil naturel et risque, à terme, de l’abimer ainsi que son implantation. 

Une accumulation prolongée de résidus provoque des allergies ou des gonflements de la paupière.

Il est donc naturel d’associer la pose d’extensions de cils avec la nécessité d’effectuer un entretien particulier et quotidien. 



Le remplissage :

Après plusieurs semaines, l’extension ne se trouve plus à son emplacement initial. Il est chargé en impuretés et en reste de make-up. 

Avant de commencer le remplissage il va donc falloir effectuer un entretien de la frange. Retirer les extensions ayant poussée plus rapidement et nettoyer l’inter cil. Cette préparation particulièrement énergivore en temps ne permettra pas d’obtenir une base de travail aussi saine que lors de la pose initiale. 

Les éventails que nous ajoutons n’adhérent pas directement et si celles-ci tiennent les extensions risquent d’être aussi polluées que celles restantes en début de pose. Les extensions risquent donc de tomber plus rapidement.

Une proportion plus importante de cils devra être retirée à chaque nouveau remplissage ce qui sous-entend plus d’extensions à ajouter. 



La dépose :

Après quatre semaines, à l’aide de notre remover à la fraise, une dépose complète est effectuée. L’action demandant moins de précision, il ne faut compter qu’une dizaine de minute pour effectuer une dépose complète ainsi qu’un shampoing efficace.

L’extension qui est ensuite posée adhère directement et nécessite l’usage de moins de matériel. Le résultat sera sans appel et tiendra quatre semaines ou plus. 

En effectuant cette dépose-repose des extensions de cils, je protège également ma cliente des risques de réactions ou de développement de maladies de l’oeil (blépharite, conjonctivite réactionnels.)

Cette petite révolution n’est pas l’œuvre de ma réflexion mais simplement d’un constat. En effet après de nombreuses rencontres avec des techniciennes de tous horizons, j’ai pu répondre aux divers problématiques que posaient les remplissages. Les techniciennes, notamment originaire de pays de l’Est, m’ont toutes déconseillées de poursuivre les remplissages pour les raisons évoqués.  

Chaque nouvelle méthode ou technique de travail soulève un débat. Réussir à communiquer de la bonne manière permet de répondre à toutes les interrogations notamment celles de mes clientes. Le renouvellement régulier de leur rendez-vous reste pour moi la meilleure preuve que ma décision était la bonne. 


Merci de votre attention 🙂

Article dépose-repose des extensions de cils par : TOMASZEWSKI JOHANA

Cils’Jo Extension de Cils

Technicienne, formatrice, distributrice et juge

www.cilsjo.com

Suivez nous sur Instagram ici ! Et sur Facebook par ici !

@Cils’jo / toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur